Les arbres de talents de Ligamen

Dispositif contributif de visualisation et de pilotage des compétences de votre organisation ou de votre réseau d’acteurs

Quelle est notre démarche ?

Nous faisons pousser des arbres de talents, visualisation de l’écosystème des compétences porté par votre organisation ou votre réseau d’acteurs.

Le but est de mobiliser la diversité de vos talents individuels et collectifs au service de vos projets et de vos métiers. Il s’agit d’accroitre la qualité de vie au travail, votre efficacité collective et votre capacité d’innovation.

Lors d’ateliers et d’entretiens, l’enrichissement et la restitution d’une telle cartographie des compétences permettent les prévisions, les synergies, les mesures d’écarts, la décision collégiale et le pilotage de projets.
C’est un puissant objet médiateur de collaborations et de co-développements de compétences. Son usage facilite grandement les transitions et la transformation.

Un arbre de talents rend visible votre communauté de travail et l’apport potentiel de chacun en son sein. Grâce à un algorithme unique en son genre, cette visualisation de compétences est générée automatiquement à partir d’une mutualisation des connaissances de ses membres, selon une approche topographique. Elle peut comprendre un très grand nombre d’acteurs et d’actants.

Restitué à distance ou en présentiel, ce support facilite les coopérations et permet de s’accorder rapidement sur une alliance de travail : le profil dun métier ou dun projet, le scénario d’une transition, un contrat d’objectif, une feuille de route, un plan de développement ou encore une répartition des rôles.

Nos postulats sous-jacents à la cartographie des talents

• Nous entendons par talent une compétence doublée d’un désir d’agir.

• Chacun a des talents mais n’en a pas forcément conscience s’ils ne sont pas nommés clairement et distinctement.

• Chacun peut valoriser son talent en partageant
sa connaissance
issue de son expérience.

• La cartographie des talents et de leurs complémentarités favorise les alliances et crée de la valeur. Aujourd’hui, nous avons besoin d’exploiter davantage ces richesses humaines.

Bénéfices

• Accroître l’efficacité et l’innovation en encourageant le partage de diverses connaissances et la collaboration,
plutôt que la rétention et la compétition.

Augmenter l’engagement individuel et la performance collective.

• Diminuer de 30 à 40% le coût du mal-être au travail, selon l’indice IBET de Mozart Consulting.

Faciliter une transition ou gérer une crise en mode agile.

Quelles solutions proposons nous ?

Nous mettons à votre service nos propres logiciels et méthodes de cartographie.

Depuis 2011, Ligamen développe en continue ses propres logiciels pour recueillir et visualiser la diversité de compétences disponibles et souhaitées d’organisations ou de réseaux territoriaux.

Topographiques, nos cartographies rendent visibles les écosystèmes de compétences. Elles permettent la visualisation du positionnement des projets, des acteurs et des formations les uns par rapport aux autres.  Elles donnent une visibilité simultanée de l’individuel et du collectif. Elles offrent ainsi une vision claire de la position de chaque acteur ou actant au sein d’un écosystème. On y visualise les liens et les complémentarités.

Pour assurer la fiabilité des cartographies, nous avons développé une méthodologie d’ontologie de compétences et de mutualisation de connaissances.

Nous proposons six séries d’ateliers qui articulent notre méthodologie et nos logiciels de cartographie pour vous apporter des solutions sur mesure, sous forme de dispositifs contributifs.

Nos six solutions de visualisation de votre écosystème

1/ Profiler vos besoins en compétences, actuels et futurs

Avec une cartographie de vos métiers ou de vos projets pour construire une feuille de route.

3/ Acter des alliances entre les acteurs d’un territoire

Avec une cartographie dynamique des compétences pour les mobiliser au service du territoire.

4/ Stimuler l’innovation et créer des scénarios prospectifs

Avec une cartographie des synergies pour créer de nouveaux process, produits ou services.

Notre méthodologie d’ateliers : un dispositif contributif en trois phases

1. Co-concevoir
le dispositif contributif

Lors de la phase de conception, sur la base de vos objectifs et de vos données, Ligamen vous accompagne pour établir une ontologie par compétences et déterminer les règles du jeu du dispositif.  Puis, nous paramétrons une plateforme contributive sur mesure. Chacun s’y connecte pour apporter sa contribution sous forme de profil enrichi.

2. Faire pousser
vos arbres de talents

Lors de la phase de recueil des contributions, grâce à un puissant algorithme, au fur et à mesure des contributions, un arbre de talents pousse en forme de graphique interactif. Restituée et enrichie lors d’un atelier ou d’un entretien, cette cartographie dynamique révèle les talents autant individuels que collectifs.

3. Co-construire vos projets
et acter des alliances

Lors de la phase de restitution, les échanges suscités autour de la cartographie et de ses reporting conduisent à acter des accords tels que : scénario prospectif, profil type de besoins, déroulé d’étapes, plan d’action, constitution d’équipes, répartition des rôles, alliance, plan de co-développement, contrat de collaboration, mentorat.

Quelle est notre démarche ?

Nous faisons pousser des arbres de talents, une cartographie dynamique des réseaux de compétences disponibles, potentielles et souhaitées de vos équipes.
Le but est de mobiliser la diversité des talents individuels et collectifs au service de vos projets.
Et d’accroitre ainsi la qualité de vie au travail, votre efficacité collective et votre capacité d’innovation.

Nous faisons pousser des arbres de talents, une cartographie dynamique des réseaux de compétences disponibles, potentielles et souhaitées de vos équipes.
Le but est de mobiliser la diversité des talents individuels et collectifs au service de vos projets.
Et d’accroitre ainsi la qualité de vie au travail, votre efficacité collective et votre capacité d’innovation.

Qu’est-ce qu’on cartographie ?

L’arbre des talents d’un collectif est généré automatiquement à partir d’une mutualisation des connaissances de ses membres. Un arbre de talents est une carte, c’est-à-dire une analogie visuelle qui répond à la question : Où suis-je situé ?
ll répond aussi à la question : Que pouvons nous faire ensemble ?

Cette carte est un objet médiateur de coopérations car sa restitution facilite trois moments clefs de reconnaissance :
1. Reconnaissance de la singularité des talents de chacun
2. Reconnaissance de la diversité des talents du collectif
3. Reconnaissance des complémentarités

Lors d’un atelier de restitution de la cartographie, en présentiel ou à distance, ces moments de reconnaissance fluidifient les échanges et conduisent à s’accorder rapidement sur le scénario d’une transition, une feuille de route, un plan de développement ou encore une répartition des rôles dans une équipe.

Contactez nous

Nos postulats sous-jacents à la cartographie des talents

• Nous entendons par talent une compétence doublée d’un désir d’agir.

• Chacun a des talents mais n’en a pas forcément conscience s’ils ne sont pas nommés distinctement.

• Chacun peut valoriser son talent en partageant sa connaissance issue de son expérience.

• La cartographie des talents et de leurs complémentarités favorise les alliances et crée de la valeur. Aujourd’hui, nous avons besoin d’exploiter davantage ces richesses humaines.

Bénéfices

• Accroître l’efficacité et l’innovation en encourageant le partage de diverses connaissances et la collaboration,
plutôt que la rétention et la compétition.

Augmenter l’engagement individuel et la performance collective.

• Diminuer de 30 à 40% le coût du mal-être au travail, selon l’indice IBET de Mozart Consulting.

Faciliter une transition ou gérer une crise en mode agile.

Quelles solutions proposons nous ?

Nos six solutions de cartographie

1/ Profiler vos besoins en compétences, actuels et futurs

Avec une cartographie de
vos métiers ou de vos projets pour construire une feuille de route.

3/ Acter des alliances entre les acteurs d’un territoire

Avec une cartographie des capabilités et des complémentarités pour les mobiliser au service du territoire.

4/ Stimuler l’innovation et créer des scénarios prospectifs

Cartographier les synergies pour concevoir de nouveaux process, produits ou services.

5/ Organiser des formations par échanges de pratiques, mentorat

Nos six solutions de cartographie

1/ Profiler vos besoins en compétences, actuels et futurs

Avec une cartographie de
vos métiers ou de vos projets pour construire une feuille de route.

3/ Acter des alliances entre les acteurs d’un territoire

Avec une cartographie des capabilités et des complémentarités pour les mobiliser au service du territoire.

4/ Stimuler l’innovation et créer des scénarios prospectifs

Cartographier les synergies pour concevoir de nouveaux process, produits ou services.

5/ Organiser des formations par échanges de pratiques, mentorat

Notre méthodologie d’ateliers : un dispositif en 3 phases

1. Co-concevoir le dispositif contributif

Lors de la phase de conception, sur la base de vos objectifs et de vos données, Ligamen vous accompagne pour établir une ontologie par compétences et déterminer les règles du jeu du dispositif.  Puis, nous paramétrons une plateforme contributive d’arbres de talents sur mesure. Chacun s’y connecte pour apporter sa contribution sous forme de profil enrichi.

2. Faire pousser
vos arbres de talents

Grâce à un puissant algorithme
de DataViz, au fur et à mesure
des contributions, un arbre de talents pousse en forme
de graphique interactif. Restituée
et enrichie lors d’un atelier ou d’un entretien, cette cartographie dynamique révèle les talents autant individuels que collectifs.

2. Faire pousser
vos arbres de talents

Grâce à un puissant algorithme
de DataViz, au fur et à mesure
des contributions, un arbre de talents pousse en forme
de graphique interactif. Restituée
et enrichie lors d’un atelier ou d’un entretien, cette cartographie dynamique révèle les talents autant individuels que collectifs.

Qui sommes nous ?

Une équipe pluri-disciplinaire d’ingénieurs et
de docteurs en mathématiques, sciences
de l’éducation, économie et informatique.
Nos outils et méthodes sont issus de
25 ans de recherche-action.

Nous avons mis en oeuvre une trentaine de cas d’usage d’arbres de talents.

Le livre blanc de Ligamen, écrit par Alain d’Iribarne (CNRS) et Anthony Frémaux (PhD), précise notre filiation avec la démarche des arbres de connaissances qui est inspirée des réseaux d’échanges réciproques de savoirs.

Ligamen introduit la notion de talent, c’est-à-dire une compétence doublée d’un désir d’agir. Nos arbres de talents constituent des outils de management bâtis collectivement.

En outre, notre livre blanc porte sur les objets médiateurs pour co-organiser une alternance performante entre travail à distance et en présentiel.

Après un premier échange, nous vous vous enverrons sur demande notre livre blanc et/ou des cas d’usage qui s’approchent de vos projets.

Qui sommes nous ?

Une équipe pluri-disciplinaire d’ingénieurs et
de docteurs en mathématiques, sciences
de l’éducation, économie et informatique.
Nos outils et méthodes sont issus de
25 ans de recherche-action.

Nous avons mis en oeuvre une trentaine de cas d’usage d’arbres de talents.

Le livre blanc de Ligamen, écrit par Alain d’Iribarne (CNRS) et Anthony Frémaux (PhD), précise notre filiation avec la démarche des arbres de connaissances qui est notamment inspirée des réseaux d’échanges réciproques de savoirs.

Ligamen introduit la notion de talent, c’est- à-dire une compétence doublée d’un désir d’agir. Nos arbres de talents constituent des outils de management bâtis collectivement.

En outre, notre livre blanc porte sur les objets médiateurs de collaborations pour co-organiser une alternance performante entre travail à distance et en présentiel.

Après un premier échange, nous vous enverrons sur demande notre livre blanc et/ou des cas d’usage de cartographie des talents qui s’approchent de vos projets.

Lors d’une formation-action, Ligamen et ses partenaires certifiés forment vos coachs et vos facilitateurs aux différents rôles administrateurs de votre plateforme d’arbres de talents afin qu’ils deviennent autonomes pour animer votre communauté d’intérêt.

Lors d’une formation-action, Ligamen et ses partenaires certifiés forment vos coachs et vos facilitateurs aux différents rôles administrateurs de votre plateforme d’arbres de talents afin qu’ils deviennent autonomes pour animer votre communauté d’intérêt.

Nos trois axes de Recherche & Développement (R&D)
1. Méthodes de mutualisation de connaissances
2. Techniques d’ontologie par compétences
3. Algorithmes non statistiques de cartographie dynamique et d’analyse de données
(Data visualisation)
Nos principales sources d’inspiration
Les arbres de connaissances : Michel Authier, Pierre Lévy, Michel Serres
Les pédagogies émancipatrices : la pédagogie Freinet, les Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs fondés par Claire et Marc Héber-Suffrin
La sociologie du travail : Alain d’Iribarne, Alain Supiot
Les classifications transverses de compétences : André Leroi-Gourhan, Marcel Mauss
L’analyse institutionnelle : René Lourau, Remi Hess, Christiane Gilon, Patrice Ville
L’éthique du care : Joan Tronto, Cynthia Fleury
Courts interview et articles en ligne sur notre approche

Les collaborateurs sont les contributeurs de la transformation digitale
Cet article montre comment transformer l’expérience collaborateur en performance collective.

Les talents sociaux sont des “hard skills”
Cet article montre la nécessité économique de révéler objectivement et de développer les talents sociaux requis par l’accompagnement, l’entraide et la collaboration. Ligamen dispose d’ontologie de ces compétences sociales pour les repérer et les valoriser.

Interview radiophonique de 4 minutes de Anthony Frémaux par la Fabrique du Futur
Cet interview est une concise synthèse de notre démarche de reconnaissance des talents individuels et collectifs.

Bibliographie de l’équipe

A. Frémaux, La finalité première de l’organisation du travail de demain est l’optimisation de concordances entre talents individuels et missions collectives. Quid de cette politique d’organisation qui associe bien-être et performance au travail, actes du colloque au Medef, décembre 2018.

A. Frémaux (dir.), M. Arnaud M., C. d’Iribarne, K. Ndordjii, Cartographier les connaissances de communautés d’apprentissage : pour un autre rapport au savoir, actes du colloque TICEMED 2010.

A. Frémaux  (dir.), M. Arnaud , K. Ndordjii, Mobiliser une communauté d’apprentissage : Retour d’expérience d’une intervention pour le Ministère de l’Éducation Nationale du Tchad, « Revue Enjeux politiques du document numérique », CNAM, novembre 2010.

A. Frémaux, Produire l’espace du savoir, c’est partager sa connaissance, pp. 185-207, in « Revue Interculturelle d’Analyse Institutionnelle », Paris 8, 2004.

A. Frémaux, Cartographier la connaissance, in « actes du colloque Terminologie, Ontologie et représentation des connaissances », Université Lyon 3, 2004.

A. Frémaux, Pour une construction participative de topologie de compétences, pp. 49-56, in « Les Arbres de connaissances : objet de controverses et d’expérimentations », Publication du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq), Juillet 1998.

A. d’Iribarne, L’entreprise libérée et les « talents » : un avènement annoncé ? Dans « Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels », 2017.

A. d’Iribarne, Performance au travail : et si tout commençait par vos bureaux ?, Italiques, 2012.

A. d’Iribarne, La nouvelle révolution industrielle. Un eldorado pour un capitalisme triomphant ?, Futurible n°406, 2015.

A. d’Iribarne, M.Hervé, De la pyramide aux réseaux. Récits d’une expérience de la démocratie participative, Autrement ed. Paris 2007.

C. d’Iribarne, M. Rasigni and G. Rasigni., From lattice long-range percolation to thecontinuum one, in « Physics Letters A » 263, 65-69, 1999.

C. d’Iribarne, M. Rasigni and G. Rasigni, Minimal spanning tree and percolation on mosaics: graph theory and percolation, in « Physics Letters A » 32, 2611-2622, 1999.

C. d’Iribarne, G. Rasigni and M. Rasigni, Determination of site percolation transitions for 2D mosaics by means of minimal spanning tree approach, in « Physics Letters A » 209,95-98, 1995.

Nos trois axes de Recherche & Développement (R&D)
1. Méthodes de mutualisation de connaissances
2. Techniques d’ontologie par compétences
3. Algorithmes non statistiques de cartographie dynamique et d’analyse de données
(Data visualisation)
Nos principales sources d’inspiration
Les arbres de connaissances : Michel Authier, Pierre Lévy, Michel Serres
Les pédagogies émancipatrices : la pédagogie Freinet, les Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs fondés par Claire et Marc Héber-Suffrin
La sociologie du travail : Alain d’Iribarne, Alain Supiot
Les classifications transverses de compétences : André Leroi-Gourhan, Marcel Mauss
L’analyse institutionnelle : René Lourau, Remi Hess, Christiane Gilon, Patrice Ville
L’éthique du care : Joan Tronto, Cynthia Fleury
Courts interview et articles en ligne sur notre approche

Les collaborateurs sont les contributeurs de la transformation digitale
Cet article montre comment transformer l’expérience collaborateur en performance collective.

Les talents sociaux sont des “hard skills”
Cet article montre la nécessité économique de révéler objectivement et de développer les talents sociaux requis par l’accompagnement, l’entraide et la collaboration. Ligamen dispose d’ontologie de ces compétences sociales pour les repérer et les valoriser.

Interview radiophonique de 4 minutes de Anthony Frémaux par la Fabrique du Futur
Cet interview est une concise synthèse de notre démarche de reconnaissance des talents individuels et collectifs.

Bibliographie de l’équipe

A. Frémaux, La finalité première de l’organisation du travail de demain est l’optimisation de concordances entre talents individuels et missions collectives. Quid de cette politique d’organisation qui associe bien-être et performance au travail, actes du colloque au Medef, décembre 2018.

A. Frémaux (dir.), M. Arnaud M., C. d’Iribarne, K. Ndordjii, Cartographier les connaissances de communautés d’apprentissage : pour un autre rapport au savoir, actes du colloque TICEMED 2010.

A. Frémaux  (dir.), M. Arnaud , K. Ndordjii, Mobiliser une communauté d’apprentissage : Retour d’expérience d’une intervention pour le Ministère de l’Éducation Nationale du Tchad, « Revue Enjeux politiques du document numérique », CNAM, novembre 2010.

A. Frémaux, Produire l’espace du savoir, c’est partager sa connaissance, pp. 185-207, in « Revue Interculturelle d’Analyse Institutionnelle », Paris 8, 2004.

A. Frémaux, Cartographier la connaissance, in « actes du colloque Terminologie, Ontologie et représentation des connaissances », Université Lyon 3, 2004.

A. Frémaux, Pour une construction participative de topologie de compétences, pp. 49-56, in « Les Arbres de connaissances : objet de controverses et d’expérimentations », Publication du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq), Juillet 1998.

A. d’Iribarne, L’entreprise libérée et les « talents » : un avènement annoncé ? Dans « Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels », 2017.

A. d’Iribarne, Performance au travail : et si tout commençait par vos bureaux ?, Italiques, 2012.

A. d’Iribarne, La nouvelle révolution industrielle. Un eldorado pour un capitalisme triomphant ?, Futurible n°406, 2015.

A. d’Iribarne, M.Hervé, De la pyramide aux réseaux. Récits d’une expérience de la démocratie participative, Autrement ed. Paris 2007.

C. d’Iribarne, M. Rasigni and G. Rasigni., From lattice long-range percolation to thecontinuum one, in « Physics Letters A » 263, 65-69, 1999.

C. d’Iribarne, M. Rasigni and G. Rasigni, Minimal spanning tree and percolation on mosaics: graph theory and percolation, in « Physics Letters A » 32, 2611-2622, 1999.

C. d’Iribarne, G. Rasigni and M. Rasigni, Determination of site percolation transitions for 2D mosaics by means of minimal spanning tree approach, in « Physics Letters A » 209,95-98, 1995.

Qui sommes nous ?

Une équipe pluri-disciplinaire d’ingénieurs et de docteurs en mathématiques, sciences de l’éducation, économie et informatique.
Nos outils et méthodes sont issus de 25 ans de recherche-action. Nous avons mis en oeuvre une trentaine de cas d’usage d’arbres de talents.

Depuis 2011, Ligamen édite le logiciel des arbres de talents.

Le livre blanc de Ligamen, écrit par Alain d’Iribarne (ex directeur CNRS) et Anthony Frémaux (PhD), précise notre filiation avec la démarche des arbres de connaissances de Michel Authier et Pierre Lévy. Cette dernière est inspirée en partie des Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs (RERS), un mouvement avant-gardiste d’éducation populaire.

Ce que Ligamen apporte à la démarche est une méthodologie de dispositif contributif dans la tradition des RERS et des pédagogies émancipatrices. Ligamen introduit de plus la notion de talent, c’est-à-dire une compétence doublée d’un désir d’agir. L’enjeu d’une cartographie des talents est alors de faciliter une concordance entre aspirations personnelles et missions professionnelles, condition d’une véritable Qualité de Vie au Travail (QVT).
Nos arbres de talents constituent des outils de management bâtis collectivement.

En outre, notre livre blanc ”Les arbres de talents : performance, QVT et innovation” porte sur les objets médiateurs de collaborations pour co-organiser une alternance performante entre travail à distance et en présentiel.

Après un premier échange, nous pouvons vous envoyer sur demande notre livre blanc et/ou des cas d’usage d’arbres de talents qui s’approchent de vos projets.

Lors d’une formation-action, Ligamen et ses partenaires certifiés forment vos coachs et vos facilitateurs aux différents rôles administrateurs de votre plateforme d’arbres de talents afin qu’ils deviennent autonomes pour animer votre communauté d’intérêt.

Nos trois axes de Recherche & Développement (R&D)

1. Ingénierie de connaissances
2. Ontologie par compétences
3. Algorithmes non statistiques de cartographie dynamique et d’analyse de données (Data visualisation)

Nos principales sources d’inspiration
Les arbres de connaissances : Michel Authier, Pierre Lévy, Michel Serres
Les pédagogies émancipatrices : la pédagogie Freinet, les Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs fondés par Claire et Marc Héber-Suffrin, l’autogestion pédagogique (Université Paris 8)
La sociologie du travail : Alain d’Iribarne, Alain Supiot
Les classifications transverses de compétences : André Leroi-Gourhan, Marcel Mauss
L’analyse institutionnelle et la socianalyse : René Lourau, Remi Hess, Christiane Gilon, Patrice Ville
L’éthique du care : Joan Tronto, Cynthia Fleury

Courts interview et articles en ligne sur notre approche

Les collaborateurs sont les contributeurs de la transformation digitale
Cet article montre comment transformer l’expérience collaborateur en performance collective.

Les talents sociaux sont des “hard skills”
Cet article montre la nécessité économique de révéler objectivement et de développer les talents sociaux requis par l’accompagnement, l’entraide et la collaboration. Ligamen dispose d’ontologie de ces compétences sociales pour les repérer et les valoriser.

Interview radiophonique de 4 minutes de Anthony Frémaux par la Fabrique du Futur
Cet interview est une concise synthèse de notre démarche de reconnaissance des talents individuels et collectifs.

Bibliographie de l’équipe

A. Frémaux, La finalité première de l’organisation du travail de demain est l’optimisation de concordances entre talents individuels et missions collectives. Quid de cette politique d’organisation qui associe bien-être et performance au travail, actes du colloque au Medef, décembre 2018.

A. Frémaux (dir.), M. Arnaud M., C. d’Iribarne, K. Ndordjii, Cartographier les connaissances de communautés d’apprentissage : pour un autre rapport au savoir, actes du colloque TICEMED 2010.

A. Frémaux  (dir.), M. Arnaud , K. Ndordjii, Mobiliser une communauté d’apprentissage : Retour d’expérience d’une intervention pour le Ministère de l’Éducation Nationale du Tchad, « Revue Enjeux politiques du document numérique », CNAM, novembre 2010.

A. Frémaux, Produire l’espace du savoir, c’est partager sa connaissance, pp. 185-207, in « Revue Interculturelle d’Analyse Institutionnelle », Paris 8, 2004.

A. Frémaux, Cartographier la connaissance, in « actes du colloque Terminologie, Ontologie et représentation des connaissances », Université Lyon 3, 2004.

A. Frémaux, Pour une construction participative de topologie de compétences, pp. 49-56, in « Les Arbres de connaissances : objet de controverses et d’expérimentations », Publication du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq), Juillet 1998.

A. d’Iribarne, L’entreprise libérée et les « talents » : un avènement annoncé ? Dans « Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels », 2017.

A. d’Iribarne, Performance au travail : et si tout commençait par vos bureaux ?, Italiques, 2012.

A. d’Iribarne, La nouvelle révolution industrielle. Un eldorado pour un capitalisme triomphant ?, Futurible n°406, 2015.

A. d’Iribarne, M.Hervé, De la pyramide aux réseaux. Récits d’une expérience de la démocratie participative, Autrement ed. Paris 2007.

C. d’Iribarne, M. Rasigni and G. Rasigni., From lattice long-range percolation to thecontinuum one, in « Physics Letters A » 263, 65-69, 1999.

C. d’Iribarne, M. Rasigni and G. Rasigni, Minimal spanning tree and percolation on mosaics: graph theory and percolation, in « Physics Letters A » 32, 2611-2622, 1999.

C. d’Iribarne, G. Rasigni and M. Rasigni, Determination of site percolation transitions for 2D mosaics by means of minimal spanning tree approach, in « Physics Letters A » 209,95-98, 1995.